Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

jueves, 09 junio 2011

Jean & Béatrice

comédia dramática, amor, soledadResultó simpática esta pieza de teatro. Mirando en la Internet he descubierto que hay muchas compañías de teatro que la han presentado y la presentan en los países de habla francesa. Es de una actriz, dramaturga, crítica y novelista canadiense nacida en 1949 según la Wikipedia. El texto es interesante pues explora los diferentes clichés sobre el amor. Los personajes al contrario son dos solitarios un poco patéticos que se encuentran por el azar de un anuncio callejero con recompensa. Está viene escrita pues lo mantiene a uno pendiente de lo que va a pasar en esa situación tan grotesca. Explota muchos estereotipos como por ejemplo la manzana de Adán, la fama que tienen las mujeres de habladoras o los hombres de materialistas y, al contrario, retraídos. Los actores actúan bien. Comparando con otras actuaciones que vi en Youtube, me parece que son buenos. Al final uno no sabe qué es el amor, pero no importa, al menos tuve distracción y material para pensar.

Jean et Béatrice
de Carole Fréchette
Avec Brigitte Rosset et Anthony Mettler
Mise en scène : Georges Gerreiro
Une production de la Cie Baraka

du 7 au 26 juin 2011
du mardi au vendredi à 20h30; samedi et dimanche à 19h
relâche: les lundis et le 12 juin

Durée du spectacle : 1h30

Dans son appartement au trente-troisième étage d’une tour, Béatrice attend l’homme qui la délivrera de sa solitude. Elle fait passer une annonce promettant une forte récompense à l’homme qui saura l’intéresser, l’émouvoir et la séduire. Jean, un chasseur de primes expérimenté, se soumet aux trois épreuves par appât du gain. Mais Béatrice hausse les enchères : il s’agit en fait d’inventer l’amour. L’appartement se transforme en piège, la rencontre devient un duel. Tour à tour, Jean et Béatrice mettent en scène les gestes de l’intimité, miment les échanges de confidences, les disputes et les réconciliations, le partage du quotidien et l’usure du temps. Suffirait-il de croire à l’amour pour le faire exister ?

Carole Fréchette est une auteure québécoise de réputation internationale. En 2002, la SACD lui a décerné le prix de la Francophonie qui soulignait le rayonnement de son œuvre dans l’espace francophone ; la même année, elle a reçu le prix Siminovitch à Toronto, une des plus importantes récompenses théâtrales du Canada.

http://www.alchimic.ch/