Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

domingo, 22 abril 2018

D'après une Histoire Vraie

Dapresunehistoirevraie.jpgJe me demande si ce film est fidèle au roman qui l'a inspiré et que je n'ai pas lu. Il m'a rappelé le film argentin El ciudadano ilustre (Citoyen d'honneur) où il y a aussi un écrivain qui se retrouve dans une histoire dont on ne sait plus à la fin si c'est réelle ou inventée par l'écrivain. Il y a du suspense mais le fait qu'il y a presque tout le temps que les deux personnages principaux, c'est moins intéressant. En fin de compte on peut imaginer plusieurs explications à la trame. Le jeu des acteurs n'est pas très convaincant. Cependant je ne trouve pas que c'est un mauvais film, quoique un peu longuet.

D'après une Histoire Vraie
Date de sortie : 1 novembre 2017 (1h40)
De Roman Polanski
Avec Emmanuelle Seigner, Eva Green, Vincent Perez
Genres : Drame, Thriller
Nationalité : français

Synopsis : Delphine est l’auteur d’un roman intime et consacré à sa mère devenu best-seller. Déjà éreintée par les sollicitations multiples et fragilisée par le souvenir, Delphine est bientôt tourmentée par des lettres anonymes l'accusant d'avoir livré sa famille en pâture au public. La romancière est en panne, tétanisée à l'idée de devoir se remettre à écrire. Son chemin croise alors celui de Elle. La jeune femme est séduisante, intelligente, intuitive. Elle comprend Delphine mieux que personne. Delphine s'attache à Elle, se confie, s'abandonne. Alors qu’Elle s’installe à demeure chez la romancière, leur amitié prend une tournure inquiétante. Est-elle venue combler un vide ou lui voler sa vie ?

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=248927.html

04:27 Anotado en Películas | Permalink | Comentarios (0) | Tags: cine, drama, suspenso, francia

sábado, 31 marzo 2018

Le Jeune Karl Marx

drama, historia, política, cine, Francia, Alemania, BélgicaJ'ai loupé ce film en France lors de sa sortie car j'étais occupé et il n'est pas resté longtemps à l'affiche. Heureusement, il vient de sortir en Colombie comme un rattrapage pour moi.

Le point de vue est intéressant car il montre le jeune Marx dans le processus de formation de ses idées, son amitié avec Engels et d'autres intellectuels engagés et sa relation avec sa femme Jenny. On rentre très vite dans l'ambiance de l'époque dans ce monde en pleine révolution industrielle, de travail d'enfants et d'exploitation des ouvriers. Que du chemin parcouru par la société depuis ces temps là ! Toutes ces luttes ont permis l'amélioration des conditions des travailleurs, les avancées de la démocratie et la démonstration des limites de l'utopie communiste. Ces jeunes considèrent que les patrons ne travaillent pas, comme si le travail intellectuel et de gestion n'étaient pas valables. La création de l'internationale communiste n'était pas facile.

J'ai bien aimé, malgré le fait que je n'arrivais pas à dissocier l'actrice Vicky Krieps de son role dans le film Phantom Thread, que les personnages parlaient en anglais, français et allemand en changeant d'une langue à une autre de manière impromptue ce qui m'obligait à lire les sous-titres lorsqu'ils parlaient allemand, qu'il y a eu des erreurs dans le sous-titrage et qu'il a été plutôt long.

Le Jeune Karl Marx
Date de sortie : 27 septembre 2017 (1h58)
De Raoul Peck
Avec August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps
Genres : Drame, Historique, Biopic
Nationalités : français, allemand, belge

Synopsis : 1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s'organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage.

Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand.

Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que “les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, alors que le but est de le changer". Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=235590.html

miércoles, 14 febrero 2018

Ciro & yo

cine, documental, colombia, desplazadosCe documentaire colombien sur les problèmes rencontrés par les paysans avec la guérilla ou les paramilitaires est très bien fait. La vie de Ciro Galindo est un exemple de la violence subie par les paysans, car on dirait qu'il a été poursuivi par la mauvaise chance dans ce long conflit. Des politiciens et des citoyens des grandes villes ne savent pas ce qu'est la guerre, mais veulent la continuer à distance. Espérons qu'ils ne gagneront pas les prochaines élections. Le film explique très bien l'histoire du pays depuis les années cinquante. Dommage que les riches ne vont pas voir ce type de film. J'espère que l'on pourra le voir à Genève lors du festival Filmar.

Ciro & yo
País de origen: Colombia, 2017
Idioma: Español
Duración: 110 MIN.
Género: Documental
Clasificación: Todos
Reparto: Ciro Galindo, Esneider Galindo
Director: Miguel Salazar

Ciro Galindo nació el 29 de agosto de 1952 en Colombia. A donde quiera que ha ido, la guerra lo ha encontrado. Tras 20 años de amistad con Ciro, comprendí que su vida resume la historia de Colombia. Como tantos colombianos, es un sobreviviente, que después de sesenta años de huir de la guerra, sueña con vivir en paz. “Ciro y Yo” es un viaje a la memoria en busca de darle palabra al dolor; un viaje, como el de Colombia en tiempos de paz, en busca de recuperar su dignidad.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=114&v=si8...