Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

sábado, 27 octubre 2018

Nos batailles

Nosbatailles.jpgInteresante esta película que trata el tema de la separación y el abandono del hogar. Lo más común es que sea el hombre quien deja a la mamá con sus hijos. En este caso es lo contrario. La mamá aparece al comienzo y se ve el amor que tiene para con sus hijos. Sin embargo de repente se va sin dar noticias. El padre que tiene un trabajo muy pesado debe arreglárselas para reorganizar su vida y tratar de dar una normalidad a sus hijos. El contexto es del trabajo en una empresa de venta por correspondencia con muchas exigencias de horarios y cadencias donde quien no produce lo suficiente pierde fácilmente su empleo. Se nota que es una región con problemas económicos y desempleo. No hay muchas explicaciones sobre lo que sucede. Es una película sobre las cosas que no se dicen, el silencio y los sobreentendidos. Los actuación es muy buena, en particular la de los niños. El director tiene una manera de filmar que da la impresión de mucha naturalidad. La filmación también es económica, sin demasiados diálogos ni música innecesaria. Aunque el tema es triste, el final deja esperanzas de mejoría para la familia. Me gustó.

Nos batailles
Date de sortie : 3 octobre 2018 (1h38)
De Guillaume Senez
Avec Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch
Genre : Drame
Nationalités : français, belge

Synopsis : Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=245899.html

21:39 Anotado en Películas | Permalink | Comentarios (0) | Tags: francia, bélgica, drama, cine

sábado, 31 marzo 2018

Le Jeune Karl Marx

drama, historia, política, cine, Francia, Alemania, BélgicaJ'ai loupé ce film en France lors de sa sortie car j'étais occupé et il n'est pas resté longtemps à l'affiche. Heureusement, il vient de sortir en Colombie comme un rattrapage pour moi.

Le point de vue est intéressant car il montre le jeune Marx dans le processus de formation de ses idées, son amitié avec Engels et d'autres intellectuels engagés et sa relation avec sa femme Jenny. On rentre très vite dans l'ambiance de l'époque dans ce monde en pleine révolution industrielle, de travail d'enfants et d'exploitation des ouvriers. Que du chemin parcouru par la société depuis ces temps là ! Toutes ces luttes ont permis l'amélioration des conditions des travailleurs, les avancées de la démocratie et la démonstration des limites de l'utopie communiste. Ces jeunes considèrent que les patrons ne travaillent pas, comme si le travail intellectuel et de gestion n'étaient pas valables. La création de l'internationale communiste n'était pas facile.

J'ai bien aimé, malgré le fait que je n'arrivais pas à dissocier l'actrice Vicky Krieps de son role dans le film Phantom Thread, que les personnages parlaient en anglais, français et allemand en changeant d'une langue à une autre de manière impromptue ce qui m'obligait à lire les sous-titres lorsqu'ils parlaient allemand, qu'il y a eu des erreurs dans le sous-titrage et qu'il a été plutôt long.

Le Jeune Karl Marx
Date de sortie : 27 septembre 2017 (1h58)
De Raoul Peck
Avec August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps
Genres : Drame, Historique, Biopic
Nationalités : français, allemand, belge

Synopsis : 1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s'organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage.

Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand.

Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que “les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, alors que le but est de le changer". Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=235590.html

martes, 31 mayo 2016

Good Luck Algeria

GoodLuckAlgeria.jpgOtra película basada en hechos reales. La historia es real pues fue lo que le sucedió al hermano del director Farid Bentouni. Un francés de origen argelino que quiere representar al país de su padre en la olimpiadas de invierno para conseguir clientes para su fábrica de esquís nórdicos en la región de Grenoble que está al borde de la quiebra. Es una comedia que trata varios temas como las raíces, la migración, la segunda generación, la corrupción, la economía del deporte, el racismo. Interesante y bien hecha con rodajes en los Alpes y en Argelia. Los actores son buenos (increíble el parecido de Chiara Mastroianni con su padre), las imágenes muy bien tomadas.

Good Luck Algeria
Date de sortie 30 mars 2016 (1h30)
De Farid Bentoumi
Avec Sami Bouajila, Franck Gastambide, Chiara Mastroianni
Genre Comédie
Nationalités Français, Belge

Synopsis : Sam et Stéphane, deux amis d’enfance fabriquent avec succès des skis haut de gamme jusqu’au jour où leur entreprise est menacée. Pour la sauver, ils se lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux Olympiques pour l’Algérie, le pays de son père. Au-delà de l’exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à renouer avec une partie de ses racines.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=237772.html