Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

domingo, 05 febrero 2017

Les bonnes affaires

NV-IMP974.jpg

Don Teofilo attendait les agronomes qui devaient lui conseiller sur des nouvelles méthodes de culture du café. En fait ce sont deux experts envoyés de la capital qui sont arrivés à la place. Il se méfiait de ces jeunes qui voulaient tout changer sans avoir son expérience, mais cette fois-ci ils avaient des bonnes nouvelles. Ils ont expliqué qu'ils avaient été chargés par la Fédération de caféiers pour aider les agriculteurs à faire des travaux dans leurs maisons. Ils pourraient financer jusqu'à la moitié de la somme nécessaire.

Après réflexion, don Teofilo s'est rappelé de sa cuisine qui avait besoin de rafraîchir la peinture, de réparer le sol ainsi que de changer la cuisinière. Les experts ont annoncé qu'ils ne pourraient payer que les travaux du sol. Don Teofilo a mentionné qu'il connaissait un très bon artisan du village qui pourrait le faire pour seulement deux millions de pesos. Les experts ont refusé puisqu'il faudrait prendre un artisan agréé mandaté par eux qui fixerait le prix selon les barèmes de la capitale, probablement quatre millions au moins. Alors don Teofilo s'est fâché pour de bon et les a chassés sur le champs en leur criant toute sa rage.

À ce moment son voisin est arrivé tout content pour lui raconter la bonne affaire qu'il venait de conclure avec deux experts venus de la capitale. C'était la même arnaque que don Teofilo venait de découvrir ! Don Teofilo était de plus en plus en colère en voyant comment son voisin avait pu tomber dans pareil piège.

Pendant ce temps les faux experts déjà en route calculaient tout ce qu'ils allaient gagner en empochant la plupart de l'allocation que la Fédération de caféiers leur avait confié pour des travaux qu'en fin de compte seraient payés presque entièrement par les propres paysans censés recevoir de l'aide.

 

18:51 Anotado en Cuentos | Permalink | Comentarios (0) | Tags: ficción, trampas

Dejar un comentario