Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

viernes, 17 marzo 2017

Le cauchemard des travaux

colombia, sociedadJe croyais avoir fini avec les travaux, mais la mauvaise surprise a été une fuite dans la douche qu'il a fallu réparer en changeant le robinet mitigeur. Comme nous n'allions pas appeler un «todero» ou homme à tout faire pour une seule chose, nous avons fait l'inventaire d'autres réparations en attente et la liste était plutôt longue. La perceuse est entrée en action pour installer un meuble par-ci, une lampe par là, un détecteur de fumée, un thermomètre extérieur, une fermeture de fenêtre et ainsi de suite. Des installations électriques et des ampoules basse consommation c'était un autre volet de diverses tâches.

En tout cas le pire a été la douche. Il a fallu casser le carrelage et libérer les tuyaux à remplacer. Ils n'étaient pas comme on les imaginait : la distance entre ceux de l'eau chaude et de l'eau froide n'était pas standard et celui d'eau chaude était en métal au lieu de PVC. La poussière est entrée partout et la cloison qui sépare la douche d'un placard dans une chambre a faillit tomber. Heureusement fort de l'expérience des années passées, nous avions vidé la salle de bains et recouvert beaucoup de meubles pour éviter de les salir. Les carreaux cassés n'ont pas pu être remplacés par d'autres similaires ; nous allons essayer un système où l'on imprime une image qui sera collée sur un verre coupé à la mesure. Je suis curieux de voir le résultat.

Un appartement est comme une voiture : il faut les entretenir pour qu'ils durent. J'espère ne pas avoir d'autres travaux aussi poussiéreux dans les prochaines années. La bonne nouvelle est que cela n'a coûté qu'environ 370€ y compris matériel et main d’œuvre pour deux jours de travail.

 

 

02:38 Anotado en Vida diaria | Permalink | Comentarios (0) | Tags: colombia, sociedad

Dejar un comentario