Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

sábado, 05 octubre 2019

Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins

Thalie-escargots-octobre-2019.jpgCuriosa manera de hablar de amor tomando al pie de la letra expresiones figuradas. El resultado es gracioso, extraño y poético a la vez. Me recordó algunos cuentos de Cortázar como aquel en el que un hombre vomita conejos. Me dieron ganas de jugar con las palabras escribiendo algún relato con el mismo artificio.

En esta pieza lo que falta es más coherencia pues se trata de una selección de textos que a veces pasan de un tema a otro sin razón. Un ejercicio difícil pero un buen resultado, un poco loco como el mundo en que vivimos. Buena actuación y puesta en escena. De cualquier forma, lo mete a uno en un mundo onírico y hasta ilógico que dejándose llevar por el juego es divertido.

 

Théâtre : Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins

L’Atelier Florentin présente Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins, d’après Matéi Visniec, à la Comédie de Ferney vendredi 4 et samedi 5 octobre.

« Tendresse contre folie, poésie contre un monde de brutes… Voilà le pari de ce texte qui a trouvé la complicité du poète-comédien Salvatore Caltabiano et du metteur en tendresse Serge Barbuscia.

Et si on parlait tendresse ? Dans ce monde qui sombre de plus en plus dans la violence, dans ce monde qui tourne de plus en plus vite sans savoir où se trouve l’horizon rédempteur, la tendresse est presque une forme de résistance culturelle. La tendresse et son corollaire, la poésie, sont des comètes qui reviennent pour nous parler de quelque chose d’essentiel, quelque chose que l’homme ne doit pas extirper de son être… La tendresse et ses corollaires, l’amour, le rêve et la poésie, sont des fenêtres de bonheur à notre portée. Il faut seulement s’arrêter un peu, faire un pas de côté, descendre un instant du carrousel fou du quotidien et respirer…

Respirer l’air réjouissant du désir et de l’imagination. La tendresse peut nous apprendre beaucoup sur nous-même et sur la manière dont on se laisse parfois trop facilement engloutir par la folie du monde.

Merci à tous ceux qui vont offrir une heure de leur vie à la redécouverte de la tendresse comme forme secrète d’énergie cosmique. Et ce sont peut-être elles, la tendresse avec son complice, la poésie, qui font tourner le monde dans le bon sens… – Matéi Visniec »

– Compagnie Thalie.

Informations pratiques

Vendredi 4 et samedi 5 octobre à 20h30.

Durée : 1h05

Un spectacle à découvrir dès 10 ans.

Distribution

Par l’Atelier Florentin

Mise en scène : Serge Barbuscia

Avec : Salvatore Caltabiano

Musique originale : Eric Crataviato

https://compagniethalie.org/index.php?spectacle=420&p...

22:37 Anotado en Teatro | Permalink | Comentarios (0) | Tags: monólogo, amor, poesía

Dejar un comentario