Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

sábado, 31 marzo 2018

Le Jeune Karl Marx

drama, historia, política, cine, Francia, Alemania, BélgicaJ'ai loupé ce film en France lors de sa sortie car j'étais occupé et il n'est pas resté longtemps à l'affiche. Heureusement, il vient de sortir en Colombie comme un rattrapage pour moi.

Le point de vue est intéressant car il montre le jeune Marx dans le processus de formation de ses idées, son amitié avec Engels et d'autres intellectuels engagés et sa relation avec sa femme Jenny. On rentre très vite dans l'ambiance de l'époque dans ce monde en pleine révolution industrielle, de travail d'enfants et d'exploitation des ouvriers. Que du chemin parcouru par la société depuis ces temps là ! Toutes ces luttes ont permis l'amélioration des conditions des travailleurs, les avancées de la démocratie et la démonstration des limites de l'utopie communiste. Ces jeunes considèrent que les patrons ne travaillent pas, comme si le travail intellectuel et de gestion n'étaient pas valables. La création de l'internationale communiste n'était pas facile.

J'ai bien aimé, malgré le fait que je n'arrivais pas à dissocier l'actrice Vicky Krieps de son role dans le film Phantom Thread, que les personnages parlaient en anglais, français et allemand en changeant d'une langue à une autre de manière impromptue ce qui m'obligait à lire les sous-titres lorsqu'ils parlaient allemand, qu'il y a eu des erreurs dans le sous-titrage et qu'il a été plutôt long.

Le Jeune Karl Marx
Date de sortie : 27 septembre 2017 (1h58)
De Raoul Peck
Avec August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps
Genres : Drame, Historique, Biopic
Nationalités : français, allemand, belge

Synopsis : 1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s'organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage.

Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand.

Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que “les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, alors que le but est de le changer". Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=235590.html

martes, 30 enero 2018

Le Sens de la fête

francia, comedia, cineLe titre en espagnol est « La fiesta de la vida », ce qui n'est pas la traduction littérale ni le même sens qu'en français, mais ça colle bien avec l'ambiance. Les réalisateurs sont les mêmes du film Intouchables qui a été un grand succès en 2011. C'est une bonne comédie qui montre la face cachée des fêtes, les coulisses. En général ça doit bien se passer, mais dans ce mariage, toutes les surprises s'enchaînent d'une manière très drôle jusqu'à la fin. C'est plein de personnages très humains et attachants. Max, le personnage principal, est en crise aussi bien dans le plan personnel que professionnel. Il doute et pense à tout abandonner. Heureusement il a une bonne équipe malgré tout. Les acteurs sont bons, le rythme est vivant, le cadre est magnifique. J'ai vu le film en version originale sous-titrée et parfois j'ai cherché la traduction pour voir comment ils avaient trouvé une expression équivalente car ce n'était pas facile. De plus dans le feu de l'action ils parlent vite. La salle a beaucoup rit, c'est qui est bon signe. J'ai passé un bon moment.

Le Sens de la fête
Date de sortie : 4 octobre 2017 (1h56)
De Eric Toledano, Olivier Nakache
Avec Jean-Pierre Bacri, Gilles Lellouche, Eye Haidara
Genre : Comédie
Nationalité : français

Synopsis : Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd'hui c'est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d'habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l'orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d'émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu'à l'aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=247291.html

08:00 Anotado en Películas | Permalink | Comentarios (0) | Tags: francia, comedia, cine

lunes, 17 abril 2017

Jubilation

Jubilo.jpgIl y a une dizaine de jours je suis allé à un concert de l'orchestre symphonique nationale de la Colombie qui s'inscrit dans l'année France-Colombie 2017, un programme binational qui fait partie des Saisons Croisées que le gouvernement français organise avec différents pays du monde ayant pour objectif de renforcer et de diversifier les relations entre les deux pays, d'ouvrir de nouveaux espaces de coopération, et d'accroître la visibilité des forces de chaque nation dans les différents secteurs culturels, scientifiques, artistiques et institutionnels, entre autres.

Le titre du concert était Júbilo qui veut dire jubilation en français. Ça m'a rappelé un faux-ami avec le mot espagnol jubilación qui veut dire retraite en français. Dans mon cas je ressens bien de la jubilation étant à la retraite. Ce n'est pas le cas de tous les retraités.

Il y avait du monde car en plus l'entrée était gratuite. L'église est grande et moderne, mais l'acoustique n'est pas très bonne et l'on ne voyait pas très bien les musiciens. Le chef d’orchestre était le français Olivier Grangean qui la dirige actuellement. Trois solistes et deux chœurs se sont réunis pour compléter l'ensemble. Une œuvre de Mozart a ouvert le concert avec un groupe de musiciens plus réduit pour accompagner la soprano Claudia Avila. Au début je n'entendait pas bien la chanteuse, mais ça s'est amélioré au fur et a mesure. On reconnaissait bien la musique du compositeur Autrichien. La messe de Puccini m'a surpris car je ne savais pas qu'il avait composé ce genre de musique à part ses fameuses opéras. D'ailleurs certains passages, comme le Gloria, avaient l'air d'opéra. J'ai bien aimé cette soirée qui m'a rappelé qu'il y a pas mal d'événement offerts à Bogotá dans cette année culturelle. Je compte en profiter.

Júbilo: Concierto de la Sinfónica Nacional

Tres conciertos con entrada libre, de música religiosa, a manera de introducción al místico ambiente de Semana Santa y como homenaje a las víctimas de la tragedia de Mocoa.

La Orquesta Sinfónica Nacional de Colombia junto con el Coro Sinfónico de la Universidad de los Andes y el Coro Filarmónico de Bogotá, ofrecieron a su público tres conciertos con entrada libre, de música religiosa, a manera de introducción al místico ambiente de Semana Santa y como homenaje a las víctimas de la tragedia de Mocoa.

Los conciertos, en donde el público pudo hacer sus donaciones con dinero en efectivo en urnas asignadas para la recolección de fondos, se llevaron a cabo el jueves 6 de abril a las 6:30 p.m en la Catedral Primada de Bogotá; el viernes 7 de abril a las 7:00 p.m en la Parroquia de Cristo Rey de Bogotá; y sábado 8 de abril a las 3:30 p.m en le Templo Colonial de Tenjo -Cundinamarca.

La Semana Mayor siempre se ha caracterizado por tener grandes celebraciones, tanto litúrgicas como musicales, la música clásica y la Semana Santa cristiana son una combinación que viene de siglos atrás. Renombrados compositores como Bach, Hayden, Morzart y Puccini han estado encargados de escribir obras especiales para la remembranza de la muerte y resurrección de Jesús. Por esta razón, la Orquesta Sinfónica Nacional de Colombia quiso abrir la Semana Santa con obras emblemáticas de algunos de estos compositores.

Los tres conciertos que llevan por título Júbilo, estuvieron bajo la batuta del francés Olivier Grangean, director titular de la Orquesta Sinfónica Nacional de Colombia, y hacen parte de la programación cultural del año Colombia - Francia 2017. Grangean se graduó en el Conservatoire de París. Fue premiado por la Fundación Yehudi Menuhin y en 1991 ganó el Primer Premio del Concurso Internacional de directores de orquesta de Tokio. Ha sido director invitado en orquestas de Europa, Asia y Sudamérica. Actualmente es el director de la Orquesta y Coro de París.

El público pudo apreciar la Misa de Gloria, del italiano Puccini; y una obra de Mozart donde exalta a la Virgen María. Las voces de cantantes líricos colombianos adornaron la interpretación de estas imponentes piezas musicales. Los solistas Claudia Avila (soprano), Leonardo Guevara (Tenor) y Juan David González Sánchez (barítono), a través de su canto invitaron a los asistentes a vivir una atmósfera impregnada de misticismo. Toda una experiencia inolvidable.

Previo al inicio del concierto se dedicó un minuto de silencio en memoria a los damnificados de la tragedia de Mocoa. Una oportunidad para solidarizarse por medio del arte y la música.

http://www.anneefrancecolombie.com/content/ann%C3%A9e-fra...