Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

lunes, 16 febrero 2015

Entretelones

Entretelones.pngPremière sortie culturelle depuis l’arrivée ! Il était temps de changer d’activité. C’était Entretelones, une pièce de théâtre sur le théâtre où l’on voit la répétition générale avant la première, dans le deuxième acte, ce sont les coulisses que l’on voit pendant que la pièce se joue au fond de la scène et le troisième acte, est de nouveau la même pièce vu normalement, mais où les problèmes s’accumulent et les acteurs doivent improviser pour que le spectacle puisse continuer. La pièce dans la pièce (Nothing on dans son titre original anglais) est un mauvais vaudeville sur deux couples qui se retrouvent dans une maison de campagne gardée par une gouvernante.

C’est amusant de voir la vie des acteurs de théâtre pendant les répétitions, leurs conflits, jalousies, sentiments ou aventures amoureuses ou problèmes privés qui influent sur leurs performances. De plus les acteurs doivent bouger tout le temps, ouvrir et fermer des portes, monter et descendre des escaliers, faire des chutes, surmonter des quiproquos et malentendus.

Cependant, j’ai trouvé que c’était trop long : deux heures plus l’entracte. De plus comme la pièce dans la pièce est répétée trois fois, à la fin c’était moins amusant.

En tout cas, les acteurs sont bons. J’ai bien aimé la performance de Paula Estrada et j’ai été content de voir Consuelo Luzardo qui est sur les planches, à la télé et au cinéma depuis les années soixante. Je me souviens du programme Yo y tú, que je voyais étant enfant et jusqu’à l’université, où elle avait le rôle de Cuqui.

L’adaptation à l’espagnol colombien est réussie, car les expressions bien d’ici sont employées quand il faut, ainsi que les gestes et l’accent. C’est plus compliqué, en tout cas pour moi, de se rappeler des noms anglais des personnages de la pièce dans la pièce car ce n’est pas toujours facile à suivre.

Ça fait plaisir de voir une salle du théâtre pleine de monde (presque 700 places) et de rire ensemble. Ce qui a beaucoup changé est le quartier où se trouve le théâtre qui était très résidentiel lorsque j’habitais en Colombie et maintenant est plein de commerces. Difficile aussi de trouver un taxi après le spectacle.

Entretelones

Del británico Michael Frayn (Noises Off, 1982)

Director: Pedro Salazar

Actores: Antonio Sanint, Alejandro Riaño, Julio Escallón, Ricardo Leguízamo, Paula Estrada, Diana Alfonso, Christian Ballesteros, Carolina Cuervo y Consuelo Luzardo.

Sinopsis: Un grupo de actores está montando la obra Sin nada encima, una comedia de enredo de faldas. La obra que es producida por una actriz retirada, a su vez la estrella, es un verdadero desastre y está a unas pocas horas del estreno. El público presencia en carne viva el fallido ensayo general antes de salir a las tablas. El escenario gira sorpresivamente y el público está expuesto a la ‘trasescena’ mientras el grupo de actores presenta Sin nada encima, algunos meses más tarde en una función de matiné para jubilados. Para ese momento la tensión entre los actores está en el peor punto, pero aun así la función debe continuar.

http://teatronacional.com.co/site/detalleObra/104  

04:05 Anotado en Teatro, Viajes | Permalink | Comentarios (0) | Tags: colombia, comedia

martes, 02 diciembre 2014

La Raison par Alphabet

Voltaire, Ferney, diccionarioHace dos semanas estuve viendo esta pieza de teatro. Es difícil ver una unidad en el texto ya que está compuesto de definiciones escritas por Voltaire para la enciclopedia. Están bien escogidas por ser sarcásticas, burlonas e irónicas. Los actores mantienen muy bien el interés de los espectadores gracias a su interpretación desfasada y exuberante. Es divertida aunque por momentos sea repetitiva y loca. Como ejercicio de actuación me parece bien hecha. El texto resuena con la actualidad a pesar de los siglos que han pasado.

La Raison par Alphabet
Spectacle vivant
Un spectacle à l’allure déjantée
Du jeudi 13 au dimanche 16 novembre 2014, 20h30, dimanche 17h
Comédie de Ferney

Présenté en avant-première lors de la Fête à Voltaire, ce spectacle est tout à la fois drôle, étonnamment actuel et brillant.

Paru en 1764, le Dictionnaire philosophique fut remanié à plusieurs reprises. Il parut en 1769 sous un nouveau titre, La Raison par alphabet, avant d’être fusionné au XIXe siècle avec les Questions sur l’Encyclopédie, publié dès 1771. De ce manifeste évolutif et multiforme, construit comme un livre de combat, Thomas Freitag – récemment remarqué dans Le Roi se meurt – tire les articles et les dialogues les plus ciselés.

Qu’il s’agisse de superstitions, d’histoire(s), de dogmes, de récits ramenés à la légende ou plus généralement des travers du genre humain, les deux comédiens donnent à entendre et à voir l’une des plus grandes réussites littéraires et philosophiques du patriarche de Ferney. Le ton est enlevé, le style percutant. La preuve qu’à 250 ans de distance, le rire reste la meilleure arme contre la bêtise et le fanatisme.

Spectacle tout public. Durée : 1h15
http://www.ferney-voltaire.fr/TPL_CODE/TPL_EVENEMENT/PAR_TPL_IDENTIFIANT/355/113-evenements.htm

21:53 Anotado en Teatro | Permalink | Comentarios (0) | Tags: voltaire, ferney, diccionario

jueves, 09 mayo 2013

Le voyage extraordinaire de Peer Gynt

casildaregueiro.pngEl año pasado había estado en el festival de cuentos de Plan les Ouates, pero no pude entrar al espectáculo que estaba lleno. Este año mi hija de nuevo nos dio la idea de asistir. Estuvimos en el de clausura de la edición que ya va por el número 17. El nombre de la cuentera me pareció conocido. Primero creí que fuera una de las personas que invitamos a Ferney con la asociación Encuentro de dos mundos hace años, pero cuando la vi entrar, caí en la cuenta de que Casilda Regueiro había participado con el coro Matices en un concierto que dimos en 2007 y en el que alternamos canciones y cuentos.

Casilda es española y una excelente cuentera y actriz. Lo deja a uno como hipnotizado metido en los cuentos como si fuera un niño. La música es muy conocida y la interpretación estuvo excelente bajo la dirección de Roberto Sawicki, violinista argentino. El escenario no podía ser más simple pues estaba la orquesta y la cuentista solamente, pero las luces fueron dando ambientes diferentes según el tema de cada parte.

No conocía la leyenda de Peer Gynt pero sabía que tenía que ver con troles y otros duendes nórdicos. Ahora encontré en esta página http://library.thinkquest.org/12924/nr3.htm una versión que se parece a la relatada durante el espectáculo, pero no exactamente la misma. Ahora cuando vuelva a oír la música me acordaré de los troles y de las aventuras de Peer.

Creo que el año entrante voy a volver al festival para ver más espectáculos.

Le voyage extraordinaire de Peer Gynt
Casilda Regueiro et l’Orchestre de Lancy-Genève, direction Roberto Sawicki
Au vu du succès et de l’enthousiasme suscités par cette création de La Cour des Contes 2012, le festival vous propose de vivre ou de revivre cette adaptation de « Peer Gynt » pour clôturer son édition 2013.

Ce magnifique spectacle, emmené par Casilda Regueiro et l’Orchestre de Lancy-Genève, dirigé par Roberto Sawicki, est le fruit d’une étonnante rencontre entre une conteuse et une formation de 12 musiciens classiques.

Librement adaptée de l’œuvre écrite par Henrik Ibsen et mise en musique par Edvard Grieg, cette histoire raconte les pérégrinations de Peer Gynt, jeune paysan norvégien. Fanfaron et affabulateur, il parcourt fjords, montagnes, déserts et océans, et ne comprend qu’à la fin de son périple et au soir de sa vie que le vrai bonheur était à sa portée, sans qu’il l’ait saisi à temps. L’Orchestre de Lancy-Genève interprètera quelques-uns des thèmes les plus célèbres de cette musique de scène, dans une version pour cordes, pour une dimension plus intimiste.

Lumières: Angelo Bergomi
Soutien à la mise en scène: Patrick Mohr
Dimanche 5 mai, 17h00 / La julienne / 1h15 / Tout public, dès 10 ans

http://www.casilda.org/joomla/index.php?option=com_content&task=blogsection&id=2&Itemid=27

http://www.plan-les-ouates.ch/contes